Fermer le menu

Le DD&RS au cœur de nos missions

Après l’obtention du label DD&RS – Développement Durable et Responsabilité Sociétale, et le lancement de la démarche T.URN “l’Université en transitions” en octobre 2020, l’université de Rouen Normandie étend ses actions en matière de DD&RS à ses missions premières : la formation et la recherche. Une démarche confortée par la publication du volet 1 du 6e rapport du GIEC publié en août dernier, qui rappelle l’urgence à agir.

L’université de Rouen Normandie est engagée depuis plus d’une dizaine d’années en faveur du développement durable par l’action de l’ensemble de ses services, laboratoires et composantes pédagogiques, et particulièrement grâce au travail de la Mission Développement durable et Responsabilité sociétale : économie d’énergies et maîtrise des flux, Plan vert en 2012, plan de déplacement en partenariat avec la Métropole Rouen Normandie, etc. Cette rentrée, elle place ses engagements dans le domaine au cœur de ses missions, la formation et la recherche.

Un module DD&RS inclus dans les prochaines maquettes de formation

La mise en place d’un groupe de travail enseignement a permis la création d’un module transversal de 10 heures de sensibilisation au Développement Durable pour expérimentation à la rentrée 2021 sur 4 formations en L1. Centrés autour de l’humain, ce module couvrira des domaines aussi variés que la santé et le bien-être, la gestion raisonnée des ressources naturelles et la biodiversité, la promotion d’une société plus inclusive, la lutte contre le changement climatique ou encore la préservation de l’environnement dans un modèle économique soutenable.

De même, un groupe de travail spécifique avec les Écoles Doctorales va permettre de créer 24 heures de formation DD&RS (modules de 3h à 6h), comme par exemple : Changements climatiques et énergies, Impacts de la RS sur les finances, Les enjeux liés à l’érosion de la biodiversité, La consommation et les déchets, Les enjeux de la consommation responsable : questionner l’acte d’achat.

DD&RS en recherche

Un groupe de travail recherche DD&RS a également été mis en place pour faciliter l’intégration des objectifs de l’ONU dans la politique de recherche de l’URN. Une première enquête a été réalisée sur les laboratoires de recherche afin d’identifier les projets de recherche de l’université en lien avec les 17 ODD de l’ONU (plus de 150 projets), et d’établir une cartographie complète sur la recherche. Le groupe de travail va réfléchir sur les projets à mettre en place, comment accompagner la mise en œuvre de mesures incitatives pour fédérer autour du DD&RS en recherche (du court au long terme), se préparer à répondre aux appels à projets structurants et transdisciplinaires et, pour les projets davantage disciplinaires, comment prendre en compte le volet DD&RS notamment.

Par ailleurs, le projet COP HERL (COnséquences Potentielles pour l’Homme et l’Environnement, perception et RésiLience), mobilisant 22 laboratoires de l’Université et développé à la suite de l’incendie de l’usine Lubrizol, se poursuit. Il a pour objectifs de :

  • Caractériser l’incendie et ses conséquences potentielles sur l’environnement et l’Homme
  • Apporter des réponses sur la perception des risques, la gestion de crise et la résilience du territoire

Date de publication : 16/09/21