Fermer le menu

Botanique – Akira Inumaru

08
mars
26
mars

Dans le cadre du programme De Visu

Retrouvez un atelier collage dans le cadre de l’exposition avec l’artiste, RDV sur mdu.univ-rouen.fr

Botanique

Dans cette dernière série d’oeuvres intitulée Botanique, Akira Inumaru franchit une nouvelle étape de son chemin artistique et initiatique.

Il met à côté temporairement la technique de distillation solaire qu’il avait créée et apprivoisée, mais qui lui imposait de contrôler soigneusement le geste artistique.

Il se libère également du dessin et du crayon qui amenait à contrôler à chaque instant la direction de sa main et à travailler intensivement la surface.
Il change aussi graduellement de support. Il commence à mettre de côté le papier pour utiliser la toile qui réagit de manière différente à la couleur.
Il est à la recherche de lumière.

Dans la série Botanique, la quête de lumière se fait directement par la couleur. L’artiste plonge au vif dans le chromatisme en utilisant de la peinture fluo, des paillettes, de la peinture à pigments métalliques. Ce sont fondamentalement des matières planes.

Elles reflètent la lumière de manière homogène, qui risquent d’être très décoratives. Akira travaille à leur créer un espace flottant et dynamique avec un effet de profondeur. Pour obtenir cela, il mélange et intègre la lumière et l’ombre dans la même couleur.

Alors que dans les Distillations solaires, avec le feu, l’artiste faisait apparaître la lumière en perçant le papier comme si elle était cachée derrière, dans la série Botanique, cette énergie rayonnante remonte à la surface.
Cette fois, la force de transformation n’est pas le feu mais l’eau, source de vie et d’expansion.

La lumière et l’ombre sont mêlées, elles sont deux aspects de la même substance.

Francesca Marocchino

Dernière mise à jour : 12/02/21

Date de publication : 10/02/21