Fermer le menu

Rencontre avec un étudiant de l'Université

Victor Essis, étudiant en mobilité entrante

Étudiant en doctorat de psychologie sociale à l'université de Rouen Normandie

"J’ai toujours aimé la France et admiré sa culture, ses valeurs, son histoire et ses grands noms."

  • Présentez-vous.

Je m’appelle ESSIS Victor, je suis doctorant en deuxième année de thèse de psychologie sociale et je suis originaire de Côte d’Ivoire, pour ceux qui ne connaissent pas la Côte d’Ivoire, c’est le pays de Didier DROGBA :).

 

  • Quelles ont été vos motivations pour partir ?

J’ai toujours aimé la France et admiré sa culture, ses valeurs, son histoire et ses grands noms (Victor Hugo, Jean-Paul Sartre, Albert Camus, Olympe de Gouges, etc.). Mais au-delà de l’amour et de l’admiration, je voulais vivre et acquérir une expérience internationale et le parcours académique que j’envisageais était difficilement réalisable dans mon pays d’origine.

 

  • Pourquoi avez-vous choisi l’université de Rouen Normandie ?

Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas ! Mais pour bien dire, mon choix a été motivé par le fait que je connaissais un peu la région normande et dans mes recherches, j’avais pu voir, que la spécialité académique à laquelle je me destinais pour ma thèse y était enseignée. Sans oublier le charme de l’Université en elle-même et surtout la quantité et la qualité des infrastructures et équipements que possède l’université de Rouen Normandie.

 

  • Comment avez-vous été accueilli ? Votre intégration au sein de l’Université ?

Plutôt bien, je dirais même très bien, je me suis rapidement intégré et je n’ai vraiment pas eu de difficulté pour prendre mes marques et attaquer de plain-pied mon année universitaire, la preuve en est que j’ai validé ma première année de thèse haut la main.

 

  • Quel est votre meilleur souvenir de votre séjour ?

Le Panorama ! La vue à cet endroit est vraiment magnifique et je ne me lasse pas d’y aller admirer, scruter, m’émerveiller devant la splendeur qu’offre cette vue. Et comme je le dis, le Panorama est à Rouen ce que la Tour Eiffel est à Paris.