Fermer le menu

Rencontre avec un étudiant de l'Université

Clara Violes, vice-présidente étudiante

Licence 3 Gestion Mention Management, IAE Rouen Normandie

"En tant qu'étudiants, on ne connaît pas forcément le fonctionnement des instances et des services, il est donc très important pour moi de les expliquer."

  • Présentez-vous. Quel est votre domaine d’étude à l’université de Rouen Normandie ?

Je m’appelle Clara Violes, je suis en L3 Gestion mention Management à l’IAE de Rouen. Avant d’intégrer l’IAE de Rouen en L3, j’ai d’abord effectué deux années de PACES à l’Université de Strasbourg suivi d’une L1 et L2 Biologie Cellulaire et Physiologie des Organismes.

 

  • Vous avez été élue vice-présidente étudiante. Quels sont les conseils auxquels vous participez ? Pouvez-vous expliquer le rôle d’un Vice-président étudiant ?

J’ai été élue le 22 janvier 2021 pour un mandat de deux ans. Je participe à de multiples conseils et commissions en tant que VPE au niveau de l’université : Commission Ressources, Commission Budget, Comité de Pilotage du numérique, Commission Culture, Conseil des sports, Commission CVEC.
Je siège également en tant qu’étudiante au Conseil Académique de l’Education Nationale, au CA de l’IAE de Rouen, en Commission des Relations internationales et culturelles, Commission de formation tout au long de la vie, et en Section Disciplinaire.Le but de la Vice-Présidence Étudiante est de représenter et défendre la cause étudiante dans les différents conseils et instances de l’université de Rouen Normandie. J’apporte un regard étudiant à tous les projets ou il est nécessaire. J’ai également pour mission d’être l’intermédiaire privilégiée entre les étudiants et les différentes instances et services universitaires.

 

  • Quelles sont les actions que vous souhaitez mener durant ce mandat ?

Durant ce mandat je souhaite avancer sur la précarité menstruelle et la précarité étudiante de façon large entre autres. En effet, au vu de la situation sanitaire, les étudiants ont plus que jamais besoin d’être soutenus et aiguillés vers les dispositifs existants. Je souhaite ainsi prendre le relais des différentes initiatives tout en portant des projets avec le Service Universitaire des Activités Physiques et Sportives et le Service de Santé Universitaire qui sont des services indispensables au bien-être physique et psychologique des étudiants.

 

  • Porte-parole des étudiants, comment ressentez-vous la communauté universitaire à ce jour ?

Les étudiants sont inquiets, déboussolés et pour beaucoup seuls. Ils n’ont pas été épargnés par la crise qui nous touche. Toutes et tous ont hâte qu’elle touche à sa fin, afin de retrouver un semblant de cette vie universitaire qui nous manque tant et que, malheureusement, certains n’ont même pas eu l’occasion de connaître lors de leur entrée dans l’enseignement supérieur.

 

  • Quelques mois après votre élection, dans quel état d’esprit êtes-vous ?

Bien que la crise sanitaire complique les choses, je suis motivée et déterminée. J’ai hâte de préparer l’après Covid-19 tout en accompagnant les étudiants dans cette crise.

 

  • Quelle est l’importance que revêt cet engagement pour vous ?

S’engager dans de telles missions, c’est faire en sorte que des problématiques étudiantes remontent dans les conseils et qu’elles soient prises en compte dans les prises de décisions. En tant qu’étudiants, on ne connaît pas forcément le fonctionnement des instances et des services, il est donc très important pour moi de les expliquer.