Projet Axe 1 - La Haute-Normandie, une tradition d'ouverture sur le monde. Constitution, inventaire et publication de fonds pour l'étude des transferts culturels autour de la Normandie

Le projet « La Haute-Normandie, une tradition d'ouverture sur le monde » vise à fédérer, grâce à l'IRSHS, les équipes de recherche interdisciplinaire (histoire, études allemandes, anglaises, italiennes et espagnoles, littérature comparée, philosophie, sociologie, psychanalyse...) de 5 laboratoires des deux universités de Haute-Normandie autour de réalisations mettant en valeur un patrimoine qui, sous diverses formes matérielles (livres, films, manuscrits, témoignages oraux, etc.), révèle une tradition séculaire d'ouverture au monde. En ce sens, le projet vise à la constitution, l'inventaire et la publication de fonds pour l'étude de l'histoire comparée de la Normandie et du monde. Il a pour ambition de tirer parti, pour le domaine normand, de la richesse de la notion de « transfert culturel » et d'ouvrir, de la sorte, de nouvelles perspectives au sein des études sur la construction des identités culturelles au sein de sociétés relevant du « multiculturalisme »
Ensemble, en effet, les différentes facettes du projet (présentées ci-après dans leur ordre chronologique, du Moyen Age au XXe siècle) permettront de prendre la mesure d'une intense circulation de la culture avec l'axe de la Basse Seine comme plaque tournante, entre l'Italie et la Méditerranée d'une part, les îles britanniques, les Pays-Bas et l'Allemagne d'autre part, mais aussi entre l'Europe & le monde atlantique.

Les différentes facettes du projet :
Du Moyen Age au XXe siècle : transferts culturels, acculturation, assimilation, le cas de la Normandie
Fin du Moyen-âge au XIXe siècle : les transferts culturels entre la Normandie et la Méditerranée
Epoque moderne : de la traite à l'abolition, les Normands et l'esclavage en Amérique
XXe siècle : une étude comparée de la Reconstruction, Normandie et Basse Saxe