Consulter la version mobile Rester sur cette version

Annuaire



Disciplines enseignées

Neurosciences cognitives

Thèmes de recherche

Dans la vie de tous les jours, on associe aux événements significatifs une valeur émotionnelle qui permet lorsque l’on est à nouveau confronté à cet événement de mettre en place plus rapidement un comportement adapté. Les émotions influencent donc les réseaux cérébraux et en particulier ceux mis en jeu par les fonctions cognitives de haut niveau. Mes travaux de recherche portent sur le rôle de la prosodie émotionnelle dans la compréhension des interactions sociales. La prosodie est définie dans le langage courant comme la mélodie du langage. Elle permet, entre autre, de définir l’état émotionnel du locuteur. Du point de vue de la linguistique, elle est considérée comme un élément para-verbal, c’est-à-dire littéralement à côté du contenu verbal. A travers plusieurs collaborations, j’ai pu montrer que la prosodie émotionnelle joue un rôle très important pour la compréhension des interactions orales avec autrui tout comme le contenu verbal. Grâce aux méthodes des neurosciences cognitives, nous avons mis en évidence les bases cérébrales de la compréhension de la prosodie émotionnelle qui font partie des réseaux neuraux de la cognition sociale. Actuellement mes recherches s’orientent vers l’étude de l’impact de la présence de prosodie émotionnelle sur d’autres fonctions cognitives comme l’attention visuo-spatiale ou la perception des visages. Ces derniers résultats laissent envisager des perspectives cliniques concernant la prise en charge psychologique précoce des démences de type Alzheimer ou dans la Schizophrénie.

CV

Mon CV détaillé ici

Articles depuis 2012

[ACL1] Brazo, P., Beaucousin, V., Lecardeur, L., Razafimandimby, A., & Dollfus, S. (2014). Social cognition in schizophrenic patients: The effect of semantic content and prosody in the comprehension of emotional discourse. Frontiers in Psychiatry. . eCollection 2014.

[ACL2] Baltazar M., Hazem N., Vilarem E., Beaucousin V., Picq J-L., and Conty L. (2014). Eye contact elicits bodily self-awareness in human adults. Cognition. 133(1):120-127.

[ACL3] Beaucousin, V., Simon, G., Cassotti, M., Pineau, A., Houdé, O. and Poirel, N. (2013) Global interference in the human brain during early visual processing: ERP evidence from a rapid global/local selective task. Frontiers in Perception Science.

[ACL4] de Loye, C., Beaucousin, V., Bohec, A-L., Blanchet, A. and Kostova, M. (2013). An Event-Related Potential Study of Predictive and Integrative Semantic Context Processing in Subjects with Schizotypal Traits. Psychophysiology. 50(11):1109-1119.

[ACL5] Morel, S., Beaucousin, V., Perrin, L., George, N. (2012). Very early modulation of brain responses to neutral faces by a single prior association with an emotional context: evidence from MEG. NeuroImage. 61:1461-1470.








Trouver dans l'annuaire

Trouver dans l'annuaire