Consulter la version mobile Rester sur cette version

Une du site > Agenda


UTLC - Moines, chanoines et mendiants : acteurs principaux des transformations urbaines de Rouen au Moyen-Âge (Xe-XVe siècle)

Par Lise Levieux - Docteure à l’université de Rouen Normandie, laboratoire GRHis
Animée par Élisabeth Lalou - Enseignante-chercheuse à l’université de Rouen Normandie, laboratoire GRHis

 

 

Rouen, chef-lieu de cité durant la période romaine, a été très tôt un centre religieux important. L’évêché de Rouen est l’un des premiers attestés en Gaule septentrionale puisque l’évêque Avitien aurait assisté au concile d’Arles de 314. À partir de cette date, Rouen se dote d’un équipement religieux qui se développera jusqu’à la Révolution. On compte de nombreuses communautés, bénédictines, canoniales, mendiantes – s’installant dans la ville close et dans ses environs. Ces religieux participent à la vie de la cité ainsi qu’aux transformations matérielles et immatérielles de cet espace urbain. Premièrement, ces communautés religieuses, suivant une règle, ont profondément marqué et modifié le paysage urbain par la création de leur lieu de vie, mais également par les transformations autour de ce dernier. Néanmoins, leur action ne se limite pas à la modification des espaces jouxtant leur établissement. En effet, par leur rôle en tant que seigneurs ecclésiastiques, grands propriétaires fonciers, ou par leur politique de lotissement et leur implication dans le système paroissial, les communautés de Rouen apparaissent comme un acteur majeur, très actif, de la ville au Moyen Âge.

 


Informations pratiques :

Date de l'évènement : le 21 novembre 2019
à 18h30.
Lieu(x) : Historial Jeanne d’Arc
7 rue Saint-Romain à Rouen

Publié le 24 octobre 2019

mise à jour le 31 octobre 2019



Trouver une actualité

Trouver une actualité