Consulter la version mobile Rester sur cette version

Une du site > Agenda


UTLC - La dépopulation des océans : contrôler et conserver les ressources marines aux XVIIIe et XIXe siècles - 31/01/18

Par Romain Grancher - Lauréat du Prix de thèse de la Fondation Flaubert 2017, Docteur de l’Université de Rouen Normandie, Laboratoire GRHis, Post-doctorant au Centre de Recherche Historique (EHESS).
Animée par Michel Biard - Enseignant-chercheur à l’Université de Rouen Normandie, Laboratoire GRHis.

 

 

Au cours des XVIIIe et XIXe siècles, le mythe longtemps entretenu d’un « océan inépuisable » se fissure progressivement. En France, des « disettes de poisson » régulières amènent les contemporains à envisager la possibilité d’une « dépopulation » progressive de la mer. Face à ce constat, l’administration de la marine entreprend alors une vaste entreprise de réglementation des pratiques de pêche en usage sur les côtes du royaume. On considère en effet, au sommet de l’État, que les pêcheurs sont les premiers responsables de la destruction des ressources et de nouvelles mesures sont donc prises pour mieux encadrer les activités de cette population vivant aux marges du territoire. À la faveur de cette période apparaissent ainsi de nouvelles manières de gouverner la mer : légitimées au nom de « la conservation du poisson », elles se traduisent par une intervention croissante de l’État dans le fonctionnement coutumier des communautés locales, dont l’enjeu principal n’est pas tant la protection de la nature, que le contrôle du territoire national et de ses richesses.

Informations pratiques :

Date de l'évènement : le 31 janvier 2018
à 18 h.
Lieu(x) : Maison de l'Université

Publié le 17 octobre 2017

mise à jour le 11 janvier 2018



Trouver une actualité

Trouver une actualité