Organisation > Conseils, Commissions et Comités


Commission des ressources

La commission des ressources est pilotée conjointement par son/sa président-e et par un-e vice-président-e de l’université.
Elle peut si besoin constituer des sous-commissions.

Composition

La commission comprend :
- quatre enseignant-e-s membres de la commission de la recherche, un-e par grand domaine de formation,
- quatre enseignant-e-s membres de la commission formation et de la vie universitaire, un-e par grand domaine de formation,
- deux personnels BIATSS membres du Conseil académique à raison d’un par commission
- un représentant BIATSS pour chaque liste siégeant au comité technique
- deux étudiant-e-s membres du CAc, à raison d’un-e par commission,
- le/la vice-président-e étudiant-e,
- deux personnalités extérieures membres de chacune des commissions du CAc (une par commission),
- deux membres de la commission du budget élus par ladite commission.

Les personnels, les étudiant-e-s et la personnalité extérieure sont élu-e-s par l’ensemble des membres de la commission dont ils/elles relèvent.

Le mandat des membres est de quatre ans pour les personnels et les personnalités extérieures, et de deux ans pour les étudiant-e-s.

La commission des ressources procède, en son sein, à l’élection d’un-e président-e
Le/La président-e de la commission budget ou son représentant est invité-e permanent-e de la commission des ressources. En cas d’empêchement, le président peut se faire représenter.
La commission du budget et la commission des ressources sont réunies ensemble au moins une fois avant le débat d’orientation budgétaire et au moment de la campagne d’emplois.

Attribution

La commission des ressources a pour mission de préparer la répartition de l’enveloppe des moyens destinés à la formation et à la recherche, tels qu’alloués par le conseil d’administration et sous réserve du respect du cadre stratégique de sa répartition tel que défini par le conseil d’administration.
En vue de l’élaboration et du suivi des contrats d’objectifs et de moyens, elle examine chaque année la campagne d’emplois, sur laquelle elle donne son avis.
Elle se prononce sur l’adoption et le suivi des contrats d’objectifs et de moyens établis avec l’ensemble des composantes.